Les modalités de remboursement anticipé d’un crédit personnel

remboursement anticipé d’un crédit personnel

Un prêt engage l’emprunteur. Il se doit de rembourser la totalité de la somme octroyée majorée des intérêts, des frais. La durée de remboursement est fixée et convenue à l’avance avec l’organisme prêteur. Des circonstances peuvent amener cependant à rembourser l’emprunt par anticipation.

En quelles circonstances demander un remboursement anticipé d’un prêt personnel ?

Le prêt a été contracté lors d’une mauvaise passe financière. Ou parce que la situation financière de l’emprunteur ne lui a pas permis de financer les dépenses prévues avec l’avance de fonds allouée par la banque.

Le temps passant, la situation financière s’est redressé ou s’est amélioré. Maintenant l’emprunteur est à même de rembourser son prêt par anticipation.

Il y a deux modalités à prendre en compte. Dans le premier cas, il ne fait que rembourser une partie de la dette. Ce qui fait que, pour le reste dû, les mensualités vont être diminuées, de même que la durée de remboursement raccourcie.

Dans la deuxième éventualité, les fonds dont il dispose lui permettent de solder une fois pour toutes ce qu’il lui reste encore à rembourser.

Les variantes du remboursement anticipé d’un crédit personnel

En bref il y a 3 variantes pour le remboursement anticipé d’un crédit personnel :

  • Le crédit personnel proprement dit : l’intérêt ici c’est, en définitive, de payer moins que si le remboursement arrive jusqu’à échéance finale. Ce même si la banque exige le paiement d’une pénalité, dans le cadre strict de la loi.
  • Le crédit renouvelable : l’intérêt c’est de ne plus avoir à payer des taux d’intérêt le plus souvent élevés, pouvant aller jusqu’à 20%.
  • Le rachat de crédit : le but c’est au final de faire baisser les mensualités à payer.