Les différentes solutions pour financer une construction de maison

15 novembre 2021 Les différentes solutions pour financer une construction de maison

Après avoir longtemps étudié les plans de sa future maison, l’étape suivante consiste à trouver un financement pour réaliser son projet parce qu’il faut retenir que la construction d’une maison nécessite un certain investissement. Cela dit, la souscription d’un prêt immobilier figure parmi les démarches à suivre pour concrétiser son objectif. Mais il existe aussi d’autres solutions et aides pour financer ce type de projet. Explications.

Comment faire pour obtenir un financement pour sa construction de maison

Lorsqu’on envisage d’effectuer un prêt immobilier pour financer son projet de construction, la première chose à faire est de convaincre son établissement bancaire de la fiabilité de ses revenus. En effet, la plupart des banques et d’autres organismes prêteurs n’aiment pas du tout l’idée de recouvrer les mensualités impayées. C’est pourquoi il s’avère impératif de soigner son profil d’emprunteur pour toute la durée du prêt afin de les rassurer. Contrairement à la demande d’un prêt à la consommation, celle d’un prêt immobilier requiert plusieurs formalités qu’il faut respecter absolument pour que le prêteur puisse l’accorder.
Avant de demander par exemple un crédit immobilier, il s’avère impératif de soigner son apport personnel. En effet, plus on aurait économisé d’argent en vue de la réalisation du projet, moins on devra emprunter à la banque. Les organismes de crédit, notamment celui qu’on a choisi pour négocier un prêt immobilier, apprécient tout particulièrement lorsqu’un emprunteur dispose d’un bon apport. Pour être crédible avec l’offre de financement, il vaut mieux avoir environ 20 % du budget global déjà disponible. En plus de l’apport personnel, il est possible que le souscripteur présente d’autres garanties importantes, hypothèque ou cautionnement, permettant de convaincre son organisme prêteur.

Crédit immobilier, prêts aidés, subventions : quel mode de financement choisir ?

Pour investir dans une construction immobilière, le prêt immobilier constitue une étape importante pour obtenir les fonds nécessaires dans la réalisation du projet. Mais avant d’accorder ce crédit, la banque procède à de nombreuses formalités et vérifications spécifiques. Une fois rassurée, elle décide d’accorder ou non la demande de prêt immobilier. De manière générale, ce type de prêt dure jusqu’à trente ans. Ses taux peuvent être fixes, variables ou révisables. Le déblocage des fonds s’effectue au fur et à mesure de l’avancement de travaux. En plus du crédit immobilier classique, le souscripteur peut également obtenir des prêts aidés pour compléter son financement. Pour avoir une idée, on peut évoquer le Prêt à taux zéro (PTZ). Ce type de prêt est sans intérêt et il est accordé sous conditions de ressources. Il peut couvrir jusqu’à 40 % du budget de construction.
Ensuite, il y a le Prêt d’Accession Sociale (PAS), disponible également sous conditions de ressource. Ceci est un prêt à taux plafonné et peut couvrir la totalité des frais de construction. Comme le PTZ, son montant est susceptible de varier selon la localisation du chantier, de la composition familiale et des ressources de l’emprunteur. Le Prêt Épargne Logement (PEL) est une autre aide à la construction. Comme son nom l’indique, il est accordé aux titulaires d’un Plan ou d’un Compte épargne logement. Le PEL est une solution financière permettant d’emprunter jusqu’à 92 000 € à un taux plafonné. Sa durée maximale est de quinze ans.